Le métier de chasseur immobilier

A l’heure actuelle, dans les grandes agglomérations comme dans les zones excentrées, la demande en matière de recherche de bien immobilier ne cesse d’augmenter. De ce fait, espérer trouver un logement qui correspond parfaitement à notre attente se révèle être un vrai défi. Un long parcours du combattant qui se solde souvent par un échec ou une mauvaise surprise, à moins de recourir au savoir-faire d’un professionnel en la matière.

Parmi les corps de métiers œuvrant dans le secteur de l’immobilier, le chasseur immobilier est le professionnel tout indiqué pour mener à bien cette mission. En effet, il détient la qualité et les compétence s nécessaires pour garantir le résultat escompté par le client.

Mais, en quoi consiste réellement son travail ? Découvrons ensemble l’envers de ce métier novateur en plein essor.

Qu’est-ce que le métier de chasseur immobilier ?

Le chasseur immobilier, ou également connu sous l’appellation de mandataire immobilier, est un prestataire de services dont la principale fonction consiste à rechercher un bien immobilier pour le compte d’un particulier ou d’une entreprise. De par cette définition, certaines personnes ont ainsi tendance à assimiler ce métier à celui d’un agent immobilier. Or, le rôle du chasseur immobilier lui couvre un champ d’intervention plus vaste.

En effet, au-delà de cette mission de recherche, sa fonction regroupe tout un ensemble de prestations dont la finalité consiste à satisfaire la demande du client et à l’alléger des différentes tâches à réaliser tout au long du processus d’un achat de bien.

Dans ce sens, il revêt plusieurs fonctions notamment celle d’agent immobilier, d’expert en bâtiment, de négociateur, ainsi que de conseiller.

Le  métier de chasseur immobilier est très organisé

Afin d’aboutir à une vente effective d’un logement, le mandataire immobilier est obligé de travailler par étape. Des étapes qui doivent ainsi être parfaitement organisées pour garantir le succès de son travail.

Lister et analyser les attentes immobilières du client

Il s’agit d’une première étape clé qui permet de cibler plus facilement le bien recherché par le client. Le fait d’analyser les critères évoqués par ce dernier lui serviront de guide pour orienter sa recherche. S’informer auprès d’une agence immobilière spécialisée dans un domaine en particulier en rapport avec la demande du client, tourner la recherche vers tel ou tel endroit précis, et d’autres plans d’actions qui lui permettent d’atteindre l’objectif fixé et d’optimiser son temps.

Partir en quête du bien immobilier

Cette étape de son travail demande du temps et de la patience. Plusieurs procédés peuvent être mis en œuvre pour trouver la perle rare. Il peut scruter les petites annonces, faire jouer ses réseaux professionnels ou même effectuer des descentes sur terrain.

Effectuer des visites de maison et d’appartements

Le travail du chasseur immobilier consiste également à visiter le logement ou le local, en substitution de l’acquéreur.

L’avantage de recourir à un professionnel réside dans le fait qu’il effectuera une vérification méticuleuse des lieux. Par expérience, il connait les recoins à examiner absolument afin d’en déceler les défauts d’ordre structurels, il saura poser les bonnes questions au propriétaire ou aux voisinages pour en découvrir les atouts et les points faibles de la propriété, et tant d’autres détails à contrôler qui peuvent échapper à des futurs propriétaires non aguerris.

Faire visiter le ou les biens sélectionnés à l’acheteur

Pour espérer conclure une vente, le professionnel se doit de proposer plusieurs biens à l’acheteur.

Lorsque le client à effectuer son choix, le rôle du chasseur immobilier ne s’arrête pas là. Il se charge également de négocier le prix avec le propriétaire, de s’occuper des différentes tâches juridiques et administratives auprès des administrations concernées, ainsi que de conseiller l’acquéreur dans l’élaboration de l’acte notarié.

Les qualités du chasseur immobilier

Afin de réussir dans le métier de chasseur immobilier, il est impératif de disposer d’un certain nombre de compétences. Des aptitudes qu’il faut posséder bien avant même d’exercer le métier, et d’autres à acquérir au fil des années de pratique du métier.

  • Une bonne endurance physique. En effet, le gros de son travail consiste à travailler en extérieur. Il doit en effet enchaîner les visites, exécuter les différentes tâches administratives ou encore servir d’intermédiaire entre le propriétaire et l’acheteur.
  • Une écoute active afin de pouvoir analyser les besoins réels du client.
  • Un sens du relationnel et de la communication, des qualités essentielles permettant d’élargir ses contacts et de garnir son carnet d’adresse
  • Un sens de la négociation car il sera amené à traiter avec le propriétaire pour que ce dernier concède à une éventuelle baisse de prix.

Par ailleurs, dans une ère moderne empreinte de technologies, le mandataire immobilier n’a pas d’autre alternative que de s’allier à internet s’il souhaite évoluer dans son métier. Dans cette optique, il doit connaître et être en mesure d’utiliser les différents outils numériques mis à disposition sur la toile pour faciliter la recherche d’un bien immobilier.

Par exemple, des applications ainsi que des logiciels qui sont spécialement conçus pour les professionnels de l’immobilier afin de les aider à trier les offres de biens immobiliers à partir de critères bien définis, à retrouver rapidement les professionnels dans le secteur de l’immobilier évoluant dans une zone géographique précise, ou encore à connaître la tendance des prix de l’immobilier du marché des différents quartier de Rennes.

Les formations pour devenir chasseur immobilier

À l’image de chaque métier, la profession de chasseur immobilier requiert de suivre une formation professionnalisante.

Pour les étudiants qui souhaitent faire carrière dans ce métier, il est recommandé de s’orienter vers un bac STMG ou Sciences et Technologies du Management et de la Gestion.

Le futur chasseur immobilier peut par la suite suivre une formation qualifiante qui lui fournira toutes les clés indispensables pour maîtriser le déroulement du métier. A l’issu de la formation, une carte professionnelle transaction immobilière lui sera attribuée. Une pièce essentielle attestant de son statut de professionnel.

Dès l’obtention du diplôme, il peut ensuite envisager de travailler au sein d’une agence immobilière ou d’une agence spécialisée dans la recherche de logement. Avec quelques années d’expériences en agence, il lui est possible de monter sa propre affaire.

Recent Posts