Bien négocier son prêt immobilier

Un prêt immobilier est un engagement à long terme qu’il s’agit de bien négocier.

Un prêt immobilier dit classique encore appelé prêt amortissable est constitué d’une partie de capital et d’une partie d’intérêt. Plus la durée de l’emprunt immobilier est longue, plus la partie des intérêts représente un montant important.

C’est pourquoi, dans tout montage de financement d’un projet immobilier, il est important de négocier les conditions financières du prêt immobilier et notamment le taux d’intérêt.

Mais pour pouvoir prétendre aux meilleures conditions d’offres de prêt, il s’agit de bien choisir l’organisme financier prêteur, le bon type de taux, d’optimiser son apport personnel et de contracter une assurance de prêt qui offre de bonnes garanties de couverture des risques à des prix compétitifs. En tant que professionnel de l’immobilier votre chasseur immobilier peut vous orienter et faire jouer son réseau pour financer votre bien.

Quels sont les critères pour négocier son prêt immobilier ?

Le premier atout de l’emprunteur dans sa négociation de prêt immobilier est son apport personnel.

Cet apport montre la capacité de financement propre que l’emprunteur peut engager dans son projet immobilier. Cet apport personnel démontre le sérieux et l’engagement de l’emprunteur dans son projet de financement.

Généralement, au-delà de 20 % d’apport personnel par rapport au montant du bien immobilier, les banques proposent à l’emprunteur des taux de crédit plus favorables.
De plus, l’apport personnel est valorisé si il démontre la capacité d’épargne régulière et sur plusieurs années de l’emprunteur.
Attention toutefois, dans bien des cas, il est préférable de ne pas toucher à son épargne pour financer un bien immobilier. Si l’épargne est bien placée, il est est plus économique d’emprunter le montant de l’épargne constituée.

Lors d’une demande de prêt immobilier, la banque prêteuse épluche la situation et l’évolution bancaire de l’emprunteur sur les 3 à 6 mois maximum précédant le dépôt de dossier.

Pour prétendre être en position de négociation auprès de la banque, il est préférable que les candidats à l’obtention d’un prêt immobilier n’aient contracté aucune dettes, crédit à la consommation ou découvert bancaire.

Dernier critère possible rentrant dans la négociation du taux de crédit immobilier, la qualité du bien immobilier. Il faut savoir démontrer au prêteur, à travers les caractéristiques du bien, sa situation géographique, et ses possibilités d’évolution que le bien immobilier est un bon placement et qu’il ne perdra pas de valeur dans le temps, au contraire qu’il en gagnera.

En effet, au-delà de cette mission de recherche, sa fonction regroupe tout un ensemble de prestations dont la finalité consiste à satisfaire la demande du client et à l’alléger des différentes tâches à réaliser tout au long du processus d’un achat de bien.

Dans ce sens, il revêt plusieurs fonctions notamment celle d’agent immobilier, d’expert en bâtiment, de négociateur, ainsi que de conseiller.

A quel taux négocier son crédit immobilier ?

Réelle depuis quelques mois, la baisse des taux d’intérêt est attrayante. L’écart se réduit entre taux fixe et taux variable. La baisse des taux de crédits fixes rend aujourd’hui moins attractifs les taux de crédits variables et mixtes.

Il est conseillé, pour un 1er achat immobilier de favoriser le choix d’un crédit à taux fixe. Ce choix permet de gérer son budget avec plus de facilité. Cependant, dans ce cas de conditions financières à taux fixe, il est important de négocier le terme des pénalités en cas de remboursement anticipé de la dette.

Enfin, il faut savoir, qu’il est également envisageable dans certaines conditions, de renégocier les conditions d’un crédit immobilier en cours. Ce montage financier appelé restructuration de crédit permet d’obtenir un meilleur taux, auprès parfois du même établissement bancaire.

Il convient également à ce titre d’en profiter pour résilier l’assurance de prêt originelle et d’en souscrire une nouvelle plus compétitive en terme de prix et de conditions de couverture des risques.

Importance du choix de la banque et de l’assurance crédit

Pour bien négocier un crédit immobilier, il est opportun de faire jouer la concurrence entre les organismes prêteurs et d’étudier attentivement toutes les offres de prêts, d’assurance et d’aides.

Les avantages des prêts à taux zéro, du dispositif 1% logement ou encore les autres aides régionales sont à prendre en compte dans le montage financier d’un crédit immobilier. Dans tous prêts immobiliers, le montant que représentent les frais de dossier ne sont pas négligeables. Ces derniers se négocient également.

La récente loi Hamon régissant les offres d’assurance de prêt immobilier oblige désormais les banques à afficher le taux de leur assurance de prêt dans leur offre de crédit immobilier. Il faut être vigilant dans l’analyse de ce coût, car ce tarif banque est proposé hors étude de risque. Ce n’est pas necéssairement le taux qui sera appliqué à votre dossier d’emprunteur.

Faire jouer la concurrence au niveau des autres organismes d’assurance indépendante de l’offre de crédit est souvent économique. Les tarifs sont plus attractifs.

Négociez votre assurance de prêt au bon prix

En faisant jouer la concurrence en matière d’assurance de crédit, vous pouvez économiser jusqu’à 10 000 € sur le montant total de votre crédit immobilier, et ceci tout en bénéficiant du même niveau de garantie proposé par les banques.
Le choix de votre assurance de crédit doit s’orienter vers un contrat proposant une indemnisation forfaitaire, des garanties irrévocables et le maintien du tarif sur toute la durée du crédit immobilier.

Avec ce type de contrat, quels que soient les aléas auxquels l’emprunteur devra faire face pendant la durée de remboursement de son crédit immobilier, il est protégé et son budget est stabilisé.

De nombreux organismes d’assurances indépendants des organismes bancaires proposent des simulations d’offres d’assurances en ligne et gratuites.

Faire appel à un courtier immobilier

Pour bien négocier son crédit immobilier, la meilleure option reste de faire appel à un courtier. Son expertise en matière de crédit immobilier vous garantie l’obtention d’un crédit immobilier dans les meilleures conditions du marché.
En étant accompagné de A à Z dans le montage financier de votre projet par un courtier spécialisé en crédit immobilier vous gagner en temps, en efficacité et vous gagnez de l’argent.

En effet, le montant reversé au courtier pour sa prestation lors de la signature du prêt immobilier, n’est rien par rapport aux économies réalisées grâce à son expertise et à son pouvoir de négociation sur le montant total de votre crédit (taux et assurance comprises).
En matière de négociation de crédit immobilier, faire appel à un courtier et de loin l’option de négociation la plus compétitive du marché.

Recent Posts